Oran, une Ville, une Vie

Oran, une Ville, une Vie

Cimetières Ouest Algérien

J'ai reçu un message de notre ami Guy MONTANER, Il dit :

Merci à nos amis pour cet envoi ! faire suivre à tous vos amis.

Il est suivi d'un article de J.P RONDEAU, il dit :

Merci de diffuser.

Concerne les cimetières de l'Ouest algérien, ceci et une info et pas une incitation. Chacun est libre. Car aux avantages que l'on peut y trouver s'opposent la prise en charge financière par les familles qui voudraient rapatrier les "restes" de leurs chers disparus, le delai court (natamment pour vérifier sur place ce qui existe) et l'effacement de notre présence dans les plus petites ville et villages.

Art 2 stipule : Les familles pouvant justifier par tout moyen de la sépulture de parents dans les cimetières mentionnés au tableau annexé au présent arrêté disposent, à compter de la date de publication du présent arrêté au journal officiel de la République Française, d'un delai de quatre mois pour faire savoir au consul général de France à Oran si elles souhaitent effectuer le transfert en France, à leur frais, des restes mortels de leurs défunts.

La date de parution est le 1 Novembre 2007. voir dans photo même catégorie les document du J.O



06/11/2007
4 Poster un commentaire
Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 319 autres membres