Oran, une Ville, une Vie

Oran, une Ville, une Vie

Echange d\'amitié

0 appréciations
Hors-ligne

Coucou Richard,
Je ne peux t'envoyer que très peu de soleil sinon il ne m'en restera plus et des petits degrès de température !!! De ma nouvelle maison, assise à mon bureau je vois des perdrix dans le champs d'à côté et deux lièvres qui s'amusent, moi je reste au chaud. Gros bisous. Danielle

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 319 autres membres