Oran, une Ville, une Vie

Oran, une Ville, une Vie

Recherches de documents historiques.

0 appréciations
Hors-ligne
[b][/b] Bonjour !

J'ai l'honneur de vous demander de bien vouloir me prêter aide et assistance pour retrouver n'importe quel document touchant à la vie pprivée ou publique de feu le regrétté défunt AMAROUCHE Lakhdar ben Kassa et de Benkherfellah Aziza bent Tahar né en 1891 au douar El-Maïn - Commune mixte des Bibans - Arrondissement de Sétif - Département de Constantine.

Il devrait passer son service militaire vers 1909 ou 1910 à l'âge de 18 ans, sans savoir où il a passé son conseil de révision "bon pour le service armée ou inapte" et où son service était passé en cas d'aptitude à l'exercer.

Vers 1919, il redevient adepte de la confrérie religieuse alawia à la suite de la visite pédestre effectuée dans la localité par le vénéré cheikh El Alawi fondateur de la zaouïa alawia de Mostaganem à la findu premier conflit mondial.

En 1930 à peu près, il redevient mokadam de cette tarika alawia occasion par laquelle il dirige et gère l'hebdomadaire religieux "El Balagh El Djézaïri" "Le Communiqué Algérien" dont la devise était " Nous sommes musulmans avant tout" que lui confie son maître spirituel en le faisant déménager la première fois à Saint Eugène - Alger pour le transférer par la suite au 7, rue de Lorraine - Belcourt - Alger sans savoir à quelle date jusqu'à la fin de sa vie le 23 Novembre 1954.

S'il était titulaire d'une quelconque carte blanche comme le chuchotent certains milieux détracteurs d'époque ou de maintenant, que lui délivrent les services de censure du gouverneur général qu'en me guide aussi pour retrouver ses références pour lecture également.

Quelqu'un(e) parmi vous lectrices et lecteurs pourra-t-il m'aider par simple passion culturelle. Ce n'est rien d'autre que de savoir et de connaître en me renseignant avec constitution de cette collection documentaire. Je vous remercie à l'avance. Je n'ai pu accéder à partir d'ici au sit http://www.lestournantsrovigo.free.fr
Bonjour !

Je suis par descendance, par l'adolescence avec âme et conscience un algérien même si je propose le trilinguisme dans notre pays : berbère, arabe et français comme langues nationales et officielles.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 321 autres membres